Bonne gouvernance et sécurité personnelle

June 23, 2017

Congo, The Democratic Republic of the Placeholder
Congo, The Democratic Republic of the

Bonne gouvernance et sécurité personnelle

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Association des professionnels de service de menage pour la paix et le Developpement ( APSEMEPAD)

Pays: Congo, The Democratic Republic of the

Année de fondation: 2009

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

Tous les secteurs de la société doivent assurer une bonne gouvernance : les gouvernements, les entreprises et les organisations de la société civile. Les gouvernements nationaux et locaux doivent bâtir des institutions efficaces et poursuivre le développement durable avec transparence, responsabilisation, avec des mesures claires et une ouverture à la participation de toutes les parties prenantes. Ils doivent respecter et promouvoir la primauté du droit ainsi que les droits économiques et sociaux élémentaires. Le bien public le plus important est la paix et la sécurité, y compris la sécurité personnelle.

Lorsque les conflits éclatent, le développement devient impossible et les gains durement acquis sont rapidement inversés, comme en témoigne le fait qu'aucun en conflit n’atteint les OMD. Mettre fin aux conflits nécessite souvent une aide internationale sous forme de médiation, de maintien de la paix et d’assistance pour répondre aux besoins économiques et sociaux sous-jacents induits par les conflits. La sécurité personnelle, la fin du conflit et la construction de la paix sont donc des éléments essentiels de la bonne gouvernance pour le développement durable.

Les financement reçu des ONGs internationales ne sont pas destinés à construire des maisons en ville, mais à répondre aux fait frappants.

 

Élément de la nature

Forêts

Tipo de Acción

Protection

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

L'impact environnemental est de donner à la population tout entière la possibilité de jouir des moyens d’existence durables et constituer un facteur d’intégration permettant aux politiques adoptées de faire face simultanément aux problèmes soulevés par le développement, la gestion durable des ressources et l’élimination de la pauvreté.

Appliquer des politiques et des stratégies qui favorisent des niveaux de financement appropriés et mettent l'accent sur les politiques des développement humain integrées, y compris la création des revenus, les renforcements du contrôle local sur les ressources, la consolidation des institutions et des capacités locales et la participation accrue des organisations non gouvernementales et des administrations locales en tant qu'agents d'execution.

Impacts sur le développement durable

Mettre l'accent dans les plans et budgets nationaux de développement sur les investissement dans le capital humain, en prévoyant des politiques et des programmes spéciaux destinés aux zones rurales, aux populations urbaines pauvres, aux femmes et jeunes sans emploi.

Le fait que l'APSEMEPAD désenclave les acteurs de braconnage et exploitant artisanaux pour se tourner vers différentsmétiers professionnels dans les ménages, hôtels, restaurants, boutiques, agistages, dans les milieux urbains et y trouver les rendement suffisant pour leur survie, contribue positivement au développement durable des ces familles qui s'approprient les ressources naturelles irrationnellement.

La vision de l'APSEMEPAD est de planifier les plans de développement pour les communautés avec les communautés.

Évolutivité

L'APSEMEPAD est la première organisation congolaise qui protège les droits fondamentaux des employés des maison, car aucune loi n'a jamais été votée en RDC qui protège les employés de maison ; pourtant, c'est un secteur important qui est une ressource importante pour les citoyens qui n'ont pas fait d'études. Nous avons réussi à sensibiliser la population à s'investir dans l'agriculture et élevage, et d'autres métiers professionnels pouvant leur fournir les ressources suffisantes sans risque, et avec garantie, et abandonner les braconnages et l'exploitation artisanale dans les parcs et réserves communautaires.

Aujourd’hui, les employeurs et autres populations du sud-Kivu sont satisfaits des qualités de services qu'offrent les employés des maison, ils accompagnent facilement les activités agricoles et payent régulièrement les frais scolaires pour les enfants.

Réplicabilité

Pour que cette action soit reproduite dans d'autres provinces ou dans d'autres régions, il faut que les politiques internationales et nationales de gestion forestière tiennent compte des réalités locales entre la population, les fonds provenant des différents bailleurs et les ressources naturelles en conflit aujourd'hui. Les activités doivent se justifier sur le terrain-même, et éviter les longues disucssions inutiles pour justifier les fonds détournés pour construire des maisons en ville. Il faut que l'argent revienne à l'environnement et au peuples qu'il est appelé à protéger et qui continuent à souffrir. Il faut impliquer les organisations locales de développement communautaire déjà formées dansl’exécution des différents projets de conservation et développement durable, ce qui serait la meilleure politique pour une bonne gestion durable des ressources naturelles. Les autochtones doivent être au centre de développement.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: