Femmes de Bir Salah, actrices de l’adaptation au changement climatique

June 23, 2017

Tunisia Placeholder
Tunisia

Femmes de Bir Salah, actrices de l'adaptation au changement climatique

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Acacias for all

Pays: Tunisia

Année de fondation: 2012

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

Ce projet a démarré en 2012, par des femmes rurales et pour des femmes rurales. Il vise à donner aux femmes rurales de Tunisie dans les zones arides et semi-arides les outils pour le développement durable de leurs communautés.

Les actions sont :
- Former les femmes agricultrices en situation précaire aux pratiques de développement durable et à l’entrepreneuriat
- Permettre à ces femmes de gérer leur propre exploitation agricole écologique et leur donner accès aux marchés régionaux grâce à une coopérative
- Permettre à ces femmes de générer des revenus stables et durables, de subvenir aux besoins de leur famille, et ainsi favoriser leur autonomie financière
- Plantation d’Un Million d’Arbres adaptés au climat
- Lutter contre la désertification et la détérioration des sols
- Lutter contre le réchauffement climatique
- Promouvoir des alternatives durables en matière d’agriculture
- Lutter contre la pauvreté, le chômage et l’insécurité alimentaire dans les communautés rurales
- Promouvoir l’entrepreneuriat féminin et l’éducation des filles et des femmes
- Promouvoir le statut social et économique des femmes dans leur village
- Faire de ces femmes des modèles de réussite au niveau local, des mentors pour les générations suivantes de femmes.

Notre innovation réside dans notre approche pair à pair : de femmes à femmes, en prenant en considération le bien être et le développement personnel de chacune, pour que chacun trouve la force de développer la communauté en entier.

Élément de la nature

Terres arides

Tipo de Acción

Restauration

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Sécurité de l’eau / Réduction des risques de catastrophes / Paix et sécurité / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

Ensemble, nous avons planté un peu plus de 30 000 arbres à Bir Salah, adaptés au contexte climatique et selon les méthodes restorative, avec un design de permaculture pour économiser l'eau et l'énergie.

Pour protéger les parcelles, nous les avons entourées de figuiers de barbarie et acacias.
Pour fixer l'azote et faire revivre le sol, nous avons planté des légumineuses et du moringa.
Pour restaurer la biodiversité, nous avons mixé entre 8 et 20 espèces locales, ce qui a permis de faire revenir les insectes.

L'abondement en compost et l'utlisation de systèmes d'irritation économes en eau (goutte à goutte) et paillage, ont été déterminants dans la réussite des plantations, et nous avons constaté une amélioration de l'état des sols après 3 ans d'exploitation, mais aussi la création de micro-climats favorables où l'eau est conservée et bien utilisée, avec une diminution de la pression sur l'eau souterraine.

 

Impacts sur le développement durable

Grâce à la plantation, notre groupe de femmes a appris la collaboration et le besoin de travailler ensemble pour réussir. De plus, les formations leurs ont permis de monter en niveau de qualification et d'augmenter leurs rendements et la qualité de leurs produits. La réussite des plantation leur a permis de metttre en place une chaîne de valeur et ainsi de rapidement générer des revenus issus de la vente d'huile d'olive et de thé à base de moringa. Ainsi, elles ont créé de l'emplois pour leurs maris et fils qui travaillent avec elles pour assurer la pérénité des plantations, leur exploitation et transformation, mais aussi l'acheminement dans les villes.

En plantant des arbres de manière intelligente, nous avons créé un levier de développement fort et qui élargit le cercle vertueux en grandissant.

Évolutivité

L'action a commencé à être étendue car le besoin est urgent et elle prouve que des idées simples, lorsqu'elles sont bien organisées et portées par des communautés prêtes à collaborer, peuvent contribuer au développement durable.

75% des terres de Tunisie sont en cours de désertification, et dans les régions arides 73% des femmes sont au chômage. Par conséquent, le problème n'est pas localisé à Bir Salah seulement.

 

En effet, ce modèle plait car il est simple à répliquer, il s'adapte aux ressources disponibles, à savoir les ressources humaines, la disponibilité des terres arides et semi-arides et la bienveillance des scientifiques et formateurs qui acceptent de partager leurs savoirs.

 

Réplicabilité

Pour la répliquer, nous utilisons un modèle de coopération de pair à pair qui consiste à recruter des ambassadeurs régionaux à qui nous donnons les ressources qui leur manquent pour mobiliser leur communauté et démarrer leur projet. Notamment la mutualisation d'une équipe de 8 personnes à temps plein qui organisent la communication du groupe, rédigent les projets des ambassadeurs, recherchent les financements, mobilisent les formateurs, etc.

Cette action a commencé a être répliquée dans 14 autres communautés de Tunisie en 2016 pour planter 130 000 arbres, en intégrant les hommes à 40% du projet et nous avons prévu de planter 1 million d'arbres d'ici fin 2018.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: