La mise en place d’un mécanisme de motivation des communautés pour une meilleure réussite de l’activité de reboisement à travers la compétition et le financement de leurs actuivités génératrices de revenus

June 23, 2017

Cameroon Placeholder
Cameroon

La mise en place d'un mécanisme de motivation des communautés pour une meilleure réussite de l'activité de reboisement à travers la compétition et le financement de leurs actuivités génératrices de revenus

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Centre d'appui de recherche au développement et à l'environnement

Pays: Cameroon

Année de fondation: 2008

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire / Statut juridique sans but lucratif reconnu

Description

L'initiative rentre dans le cadre d'un projet global qui a pour objectif de susciter la pleine participation des populations riveraines du Parc National de Waza à la préservation de ses ressources naturelles et à leur contribution à la lutte contre le braconnage.

L'innovation ici est que l'approche adoptée dans le cadre de cette initiative est totalement novatrice dans la mesure où elle n'a jamais été pensée ni mise en œuvre avant ce projet. En effet, la quasi totalité initiatives de gestion de ressources naturelles ont toujours été basées sur une participation des populations sans que cela ne tienne compte du besoin de les motiver et de rendre ainsi durable l'action tant du point de vue environnemental que social et économique.

L'approche a donc consisté à impliquer les communautés bénéficiaires aux actions de préservation des ressources naturelles en liant cela au financement de leurs activités génératrices de revenus. Les populations concernées voyant leurs intérêts immédiats se sont investis dans la mise en œuvre du projet tout en améliorant leurs conditions de vie, en réduisant leurs pressions sur les ressources du parc, en contribuant à travers le reboisement à faire reculer la désertification et en augmentant leurs chances d'avoir à moyen et à long termes du bois énergie à disponible. Le fait d'avoir conditionné le reboisement par le financement des activités génératrices de revenus a contribué à l'obtention d'un taux de réussite inespéré dans la zone.

Élément de la nature

Forêts / Terres arides / Faune

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Réduction des risques de catastrophes / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

L'initiative a eu des impacts environnementaux qu'il convient de relever :
1. A travers le reboisement d'environ 15 hectares, il y'a eu une contribution à la limitation de la désertification dans une région qui se trouve être la porte d’entrée du désert au Cameroun.
2. Les populations riveraines au Parc national de Waza, ainsi que le service de conservation, confirment que le nombre d'animaux est en augmentation car on peut les voir près de villages, ce qui n’était pas le cas avant l'initiative.
3. Réduction de la pression des braconniers sur le parc, car les braconniers passaient par les 3 sites de l'initiative pour arriver au Parc National de Waza.
4. Le financement des activités génératrices de revenus a permis aux bénéficiaires de valoriser les terres abandonnées en appliquant des techniques de gestion durable de celles-ci.

Impacts sur le développement durable

Sur le plan environnemental : les impacts sont ceux sont énumérés sur le point précedent.

Sur le plan économique : diversification des activités économiques, avec en prime l'autonomie financière des bénéficiaires qui s'investissent dans des actions durables (utilisation concertée des ressources etc.).

Du point de vue du genre : émancipation de la femme au sein des groupes bénéficiaires et leur pleine participation aux les activités qui concernent la communauté.

Du point de vue social : la dynamique enclenchée avec l'inclusion de toutes les catégories sociales (hommes, femmes, jeunes, vieux) a été suscitée en les personnes n'étant pas organisées de se structurer. Bien plus, il y a une prise de conscience du rôle que chaque catégorie sociale peut jouer au sein de la communauté

Évolutivité

Lors d'une mission conjointe UICN-Ministère des Forêts et de la Faune de suivi-évaluation des activités de l'initiative, l’approche adoptée dans le cadre du reboisement a été expliquée aux émissaires. Ayant pris connaissance du taux de réussite du reboisement (83%) que nous avons réalisé, ils ont estimé que cette approche basée sur la motivation des communautés à travers la mise en place d'un processus de compétition et de financement des activités génératrices de revenus pour une meilleure réussite de l'activité de reboisement devrait être partagée au sein du Ministère.
Ils ont même estimé que cela fera l'objet d'une réflexion qui devra parvenir à l'adoption du mécanisme de mise en œuvre de cette approche dans le cadre des initiatives futures portant sur les campagnes de reboisement au niveau national.

Réplicabilité

L'initiative, et notamment l'approche mise en œuvre pour parvenir à de meilleurs résultats, a été également partagée avec certains bailleurs de fonds (FIDA/FEM) dans le cadre d'une mission de préparation d'un projet portant sur l'entrepreneuriat vert. Il en ressort que cette approche a été fortement appréciée et retenue comme l'un des mécanismes de mise en œuvre dudit projet pour les axes relatifs au reboisement, à l'agroforesterie et la préservation de la Faune.

Dans les zones septentrionales du Cameroun où les taux de réussite du reboisement est en deçà des 50% et qui ont des caractéristiques similaires aux sahéliens, l'approche pourra être repiquée dans des derniers.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: