La valorisation des déchets agricole en vue de la production du charbon vert pour répondre aux besoins en énergie des ménages afin de réduire la pression anthropique sur l’écosystème de la localité.

June 23, 2017

Cameroon Placeholder
Cameroon

La valorisation des déchets agricole en vue de la production du charbon vert pour répondre aux besoins en énergie des ménages afin de réduire la pression anthropique sur l’écosystème de la localité.

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Association HORIZON INFO

Pays: Cameroon

Année de fondation: 2003

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire / Statut juridique sans but lucratif reconnu / Association ou organisation féminine

Description

Le charbon vert apparaît comme une solution alternative aux sources d’énergie durables. Il est peu polluant, avec un minimum d’impacts négatifs sur la santé et l’environnement contrairement au charbon ordinaire dont la matière première est essentiellement le bois.

L’initiative est différente des pratiques couramment utilisées en ce sens qu’elle met en valeur des déchets agricoles inutilisés qui abondent les localités pour la production du charbon vert. Il s’agit d’éléments (les coques d’arachides, les gousses vides de niébé, les épis égrainés de maïs, les tiges sèches de maïs, mil, sorgho, les plants séchés de coton après récolte, les balles de riz, etc.).

Élément de la nature

Forêts

Tipo de Acción

Protection / Utilisation durable / Prévention de la pollution, nettoyages / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Santé / Énergie renouvelable / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

          

Impacts environnementaux

La mise en place du projet de charbon vert a permis un impact non négligeable sur le plan environnemental. Il s'agit entre autres :
- La conscientisation des populations locales sur les effets changement climatique due à la déforestation
- L'apport d'une innovation en matière de source d’énergie à travers la promotion de l’utilisation du charbon vert
- La lutte contre la déforestation en réduisant la pression sur la coupe abusive de bois-énergie et charbon ordinaire
- La réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère grâce à l’utilisation par les populations de ce charbon vert (il est peu polluant et ne dégage pas de fumée)

Impacts sur le développement durable

25% des forêts sont gérés de manière durable dans les zones cibles du projet grâce à la production et à l’utilisation de charbon vert par les ménages ainsi que les foyers améliorés induit dans le cadre de ce projet pour la diversification les moyens d’existence.

Évolutivité

Le projet de production du charbon vert initié par HORIZON INFO s’inscrit le cadre du Programme de Développement Communautaire et Gestion des Connaissances pour de l'Initiative Satoyama (COMDESK).

Ce programme exécuté par PNUD a mis en place un système de micro subventions. C’est dans ce contexte qu’HORIZON INFO a élaboré ce projet.

A cet effet, une unité pilote de production du charbon vert a été installée dans le canton de Guinglay en vue de lutter contre la déforestation et la réduction de la pénibilité des femmes dans l’exercice quotidien d’approvisionnement en bois énergie pour leurs activités culinaires familiales.

Le charbon vert est progressivement consommé dans les ménage, en substitution du charbon de bois et au bois énergie dans la zone de production du age ; la pression sur les forêts environnantes est réduite et les enseignements sur les bonnes pratiques du projet sont valorisés et diffusés.

Réplicabilité

En août 2015 Horizon info, en partenariat avec Lutheran World Federation (LWF) financé par le Haut-Commissariat du Réfugié (HCR) a répliqué les meilleures pratiques de ce projet dans la localité de GADO à Garoua-Boulaï, Région de l’Est qui accueille les réfugiées centrafricaines. Il a été question dans le cadre de cette réplication de créer les unités pilote artisanale et semi-industrielle de production du charbon vert, afin de réduire la pression de la communauté des réfugiés centrafricains sur la forêt environnante pour les besoin de bois énergie. Les femmes réfugiées ont été formées en technique de production de bio-charbon, en comptabilité simplifiée et sur la bonne gouvernance. Deux unités de production de bio-charbon ont été mises sur pied dans les districts de GADO 1 et 2.

En suite, Horizon info en partenariat avec l’Ambassade de France au Cameroun a mis sur pied 02 unités de production du charbon vert dans les Communes de Garoua 1er et 2ème en 2016.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: