Reboisement et repeuplement des forêts par l’introduction des espèces animales et végétales disparues ou en voie d’extinction

June 23, 2017

Benin Placeholder
Benin

Reboisement et repeuplement des forêts par l'introduction des espèces animales et végétales disparues ou en voie d'extinction

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Groupe de Recherche et d'Action pour le bien-être au Bénin (GRABE-BENIN) ONG

Pays: Benin

Année de fondation: 2001

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

Le reboisement et repeuplement des forêts permet de redonner vie à l'écosystème identitaire des communautés locales et des peuples autochtones.
Il ne s'agit pas de reboiser pour reboiser, mais il s'agit après avoir mené des dialogues avec les communautés et documenter l'histoire d'origine des peuples et à travers des outils clés comme l'eco mapping et l'eco calendar arriver à amener les communautés à saisir la différence introduites dans l'environnement à travers leurs habitudes et susciter en eux, le désir de changement ou de restauration de l'environnement. Ainsi, les espèces endogènes sont identifiées et recherchées et elles sont réintroduites dans les forêts sous la base de rituels appropriés. L'expérience de DJOWAMON a montré que ces APAC sont les sites naturels qui résistent encore à l'action anthropiques parce que les communautés sont intimement liées à leur conservation.

Élément de la nature

Forêts / Rivières / Faune

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Accès et partage des avantages / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

DJOWAMON a touché quatre grandes communautés d'environ 100 000 habitants. Le programme a permis de restaurer environ 1000 hectares de forêts et de protéger près de 50 km2 de cours d'eau (rivière). Diverses espèces animales menacées d'extinction dans ces écosystèmes ont été protégées et leurs habitas ont été améliorés. Il s'agit entre autre des singes monares, du caméléon, du varan, du python, etc.

Impacts sur le développement durable

Cette action permet la conservation durable de la biodiversité. Elle favorise la conservation durable des forêts par un changement anthropique des communautés riveraines qui développent des jardins botaniques, des activités de maraîchage et des activités génératrices de revenus comme alternatives à la pression sur la forêt. Ainsi, elles produisent elles-mêmes les plantes essentielles qu'elles allaient chercher dans la forêt. Les jeunes sont également mieux informés sur la chaîne alimentaire, la disparition des semences et la nécessité de limiter la chasse à la faune de la forêt.

Évolutivité

DJOWAMON a permis de fédérer les actions des acteurs à tous les niveaux : communautés locales, dignitaires, chefs traditionnels, têtes couronnées, élus locaux, administrations, etc. A travers ce programme, les efforts de conservation menés par les peuples autochtones sont reconnus et valorisés et ces efforts permettent de conserver la biodiversité.

Réplicabilité

Un atelier national organisé par GRABE-BENIN a permis aux acteurs de cerner la pertinence de cette action qui responsabilise et place la communauté au coeur du succès. L'écho des résultats a suscité de l'intérêt auprès du préfet du département de l'Ouémé qui a invité lGRABE-BENIN a présenté l'initiative aux Maires des 9 communes du département de l'ouémé. Il a souligné notamment que c'est une initiative qui est en harmonie avec les objectifs de développement durable et le plan d'action du gouvernement du bénin en matière de protection de l'environnement car il se fonde essentiellement sur la culture et les valeurs endogènes. Par ailleurs, le Préfet a-t-il recommandé la prise en compte de cette initiative dans les documents de planification locale.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: