Aide à la mise en place de la gestion technique et scientifique de la zone de l’APFF dans le but de conserver et préserver la biodiversité de l’ACR-CE 

June 27, 2017

France Placeholder
France

Aide à la mise en place de la gestion technique et scientifique de la zone de l’APFF dans le but de conserver et préserver la biodiversité de l’ACR-CE

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Envol Vert

Pays: France

Année de fondation: 2011

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

Un programme complet vers la professionalisation et la reconnaissance des initiatives locales :

- Réalisation d’un diagnostic environnemental du bassin versant de l’Alto Shilcayo et d’un Plan d’Actions Ecologiques comprenant des études sur les possibilités de réintroduction d’animaux et d’orchidées

- Mise en place d’un programme de Monitoring : 16 activités de contrôle et de surveillance des activités humaines de la zone et de recensement de la faune et de la flore réalisées en 2014-2017. (voir photo d'illustration)

- Formation des gardes forestiers et financement de matériels spécifiques à la réalisation des monitorings

- Faire connaître l’APFF, son rôle et sa mission aux populations de l’Alto Shilcayo grâce à l’organisation de réunions de discussion

- Mise en place des alliances avec des organismes gouvernementaux ou non gouvernementaux spécialisés sur les thématiques environnementales (PEHCBM, MINCETUR, ONG CEDISA)

- Création d’un « Jardin des Colibris » sur 2 ha d’une parcelle agricole abandonnée afin de recréer l’habitat de 10 espèces de colibris en voie de disparition dans la zone : 7 espèces de colibris observés à ce jour

- Sensibilisation à l'agroforesterie pour les cultures vivrières en marge

Élément de la nature

Forêts / Faune

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

      

Impacts environnementaux

Selon les observations réalisées lors des monitoring :

- Les zones les plus sensibles sont protégées et il ne s’y réalise aucune activité extractive : le processus de déforestation a été enrayé.
- Des écosystèmes présents dans des zones dégradées ont été observés en début de résilience et des espèces disparues de la zone dans les années 2000 ont été de nouveau observées dont des colibris endémiques tels que l'ours à lunette ou certain colibris comme le Phaethornis atrimentalis.
- Les habitants de la zone sont sensibilisés aux enjeux de la conservation de l’ACR-CE et aux règles et interdictions au sein de l’aire de conservation ; ils connaissent l’existence de l’APFF et savent le rôle qu’ils peuvent y jouer.
- L'APFF est reconnu par le gouvernement régional pour son action et de nouveaux projets menés conjointement voient le jour. En 2017, le gouvernement régional apporte son soutien technique à l'APFF dans le cadre d'un programme de reforestation et de sécurité alimentaire.

Impacts sur le développement durable

Lutter contre le changement climatique en préservant les forêts et les écosystèmes

Générer des emplois pour des membres souhaitant participer aux activités de monitoring ou de vigilance.

Plus largement et selon l'ODD N°15 "Vie terrestre" listé par l'ONU, "nous devons également être respectueux de la vie sauvage et ne participer à des activités d’écotourisme que si elles sont gérées de façon responsable et éthique, afin d’éviter de perturber la vie sauvage. La bonne gestion des zones protégées favorise les écosystèmes en bonne santé, qui à leur tour rendent les populations en bonne santé. Il est par conséquent essentiel de garantir l’implication des communautés locales dans le développement et la gestion de ces zones protégées."

 

Évolutivité

L'initiative n'a pas la volonté de s'étendre à l'échelle nationale. La définition d'une échelle locale est une composante primordiale qui garantit le respect des volontés individuelles et la reconnaissance des entités existantes. En revanche, elle a vocation à s'étendre au sein même de sa zone d'intervention. Mobiliser davantage d'habitants, articuler plus efficacement les initiatives avec l'ensemble des acteurs institutionnels et associatifs présents, permettrait de généraliser la démarche à l'ensemble de la zone de protection (+ de 2000ha), alors qu'elle ne concerne aujourd'hui que la zone à la charge de l'APFF (environ 540ha).

Réplicabilité

L'action pourrait être reproduite dans toute zone visant un projet de conservation sur la base de certains critères primordiaux :
- La concertation : avec les institutions et populations présentes. La réussite d'un tel projet et la garanti du respect de ses objectifs dépend majoritairement de la capacité de ses acteurs à travailler ensemble.
- Ouverture au public : il faut que la zone puisse faire l'objet d'une commercialisation qui ne dérange pas les écosystèmes présents

Mais n'oublions pas, chaque territoire est différent, les projets également !

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: