Enrichissement des périmètres forestiers pauvre en Gnetum africanum autour du village Bakota

June 29, 2017

Central African Republic Placeholder
Central African Republic

Enrichissement des périmètres forestiers pauvre en Gnetum africanum autour du village Bakota

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Maison de l'Enfant et de la Femme Pygmée (MEFP)

Pays: Central African Republic

Année de fondation: 2002

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

La MEFP a impliqué les Pygmée Aka du village Bakota à enrichir les périmètre forestier de leur village avec du Gnetum africanum. Ces Pygmées ont été formés aux techniques de production de jeunes plants de Gnetum à partir des graines ramassées en forêt et de morceaux de tiges (boutures) pour restaurer le biome forestier. Un centre de production de ces plants a été construit par ces Pygmées. Les lianes de Gnetum sont exploités depuis 2015 et contribuent à la sécurité alimentaire comme moyen d'existence. Leur vente procure des revenus aux ménages des populations Aka de Bakota et Moloukou.
Une partie des bénéfices est injectée pour l'emploi du maitre parent chargé d'enseigner les enfants du village Bakota.

Élément de la nature

Forêts

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

      

Impacts environnementaux

Au niveau environnemental, l'initiative a augmenté la densité de Gnetum africanum dans les périmètres forestiers autour des villages Bakota et Moloukou. Ces périmètres sont plus riches quantitativement en Gnetum. L'exploitation durable du Gnetum, qui interdit donc l'abattage des tuteurs, permet de mieux conserver les écosystèmes et dons la biodiversité forestière. L'initiative contribue dons à la convention sur la conservation de la biodiversité.

Impacts sur le développement durable

L'initiative a permis de mettre à la disposition des communautés Pygmée de Bakota des lianes de Gnetum africanum dont les feuilles sont très consommées dans l'alimentation locale. Ces périmètres forestiers sont un réservoir de feuilles de Gnetum que les communautés pourront valoriser pour une période de 10 ans si elles sont exploitées durablement. Les revenus tirés de la vente des bottes de Gnetum permettent de prendre partiellement en charge le salaire du maitre parent responsable de la scolarisation des enfants d'une part, et d'autre part procure 3 $US par jour aux femmes Pygmée de ces villages.

Évolutivité

Le Gnetum est très consommé dans l'alimentation des populations en Centrafrique. Les feuilles de Gnetum apparaissent dans les ménages moyens à peu près 3 jours sur 7 dans l'alimentation. Ce projet peut facilement s'étendre puisque en 2010 la superficie de forêt enrichie n'était que de 2 hectares. Aujourd'hui, elle est de plus de 18 hectares.

Réplicabilité

L'initiative faite à Bakota par les Pygmée Aka a été facilement reproduit à Moloukou dont la superficie de forêt enrichie est aujourd'hui de 11 hectares. Un tel projet serait donc facilement répliqué par d'autres communautés.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: