Mise en place d’une unité moderne de transformation comme mesure d’accompagnement à la conservation des ressources et moyen de promotion de la labellisation locales des produits finis.

June 29, 2017

Senegal Placeholder
Senegal

Mise en place d'une unité moderne de transformation comme mesure d'accompagnement à la conservation des ressources et moyen de promotion de la labellisation locales des produits finis.

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: GIE "Mantoulaye GUENE"

Pays: Senegal

Année de fondation: 1987

Type d'organisation:  Association ou organisation féminine

Description

L'unité a été mise en place pour mieux valoriser la transformation artisanale du poisson, notamment le poisson braisé-séché par la labellisation. Au-delà des aspects de conservation qu'intègre la labellisation, la qualité sanitaire du produit doit être garantie. C'est pourquoi elle a été construite suivant les normes requises en matière de transformation du poisson pour permettre aux femmes de produire de la qualité et d'améliorer leurs conditions de travail. L'aménagement répond aux besoins de la transformation artisanale du poisson (salle de réception, de parage, aire de fumage, de emballage et de stockage). L'unité dispose d'infrastructures et d'équipements modernes dont des fours avec cheminées qui permettent de limiter la pollution par la fumée.

Élément de la nature

Océans / Côtes

Tipo de Acción

Utilisation durable / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

      

Impacts environnementaux

La mise en place de l'unité a permis aux femmes de disposer d’infrastructures et d'équipements leur permettant de limiter les dégâts sur l'environnement, d'autant plus que la transformation du poisson est une activité jugée très polluante à cause de la fumée, des déchets et du combustible important qu'elle utilise, provenant du déboisement. Les fours utilisés disposent des cheminées pour limiter la fumée. La mise en place de l'unité contribue à appuyer l'engagement des femmes dans la gestion durable des ressources. Seuls les poissons issus de la pêche responsables sont acceptés dans l'unité et figurent dans le Code de conduite mis en place, ce qui est un atout supplémentaire pour la gestion durable des ressources, car tous ces éléments sont mobilisés dans la labellisation du produit issu de la localité.

Impacts sur le développement durable

L'unité fait partie des moyens de garantie des emplois des femmes dans la localité. Elles permettent aux femmes de pénétrer de nouveaux marchés plus rémunérateurs. Grâce à l'unité, les femmes ont obtenu l'agrément pour exporter le produit transformé vers les marchés de l'Union Européenne, ce qui est une première au Sénégal. L'ouverture à ces marchés permettent aux femmes d'accroître leurs revenus et de faire face à la concurrence rude liée à l'accès à la matière première. Pour ce dernier, les transformatrices sont reléguées en seconde place devant les clients des marchés du poisson frais destiné à l'Europe ou au marché local. Ainsi, l'accroissement de leurs revenus leurs permettent d'assurer la production et de maintenir leurs emplois.

Évolutivité

Dans un contexte de raréfaction des ressources halieutiques, il est important de repenser les modes de valorisation de la ressource halieutique dont les impacts sont faibles face aux défis du développement durable. La transformation artisanale du poisson mobilise beaucoup d'acteurs, dont plus de 90 % sont des femmes. Pour rendre leur activité pérenne, il est impératif d'améliorer les cadres de travail, base de tout épanouissement économique et social. Ainsi, il est important de mener des études préalables permettant de ressortir les besoins essentiels des acteurs, les spécificités des localités. L'implication de tous les services compétents dans la mise en oeuvre de l'action et la mise en avant des savoir endogènes sont nécessaires pour sa réussite.

 

Réplicabilité

La mise en place de l'unité de transformation est une réponse pertinente face aux défis du développement durable. Elle intègre la gestion durable des ressources, la promotion de la qualité des produits alimentaires et l'autonomisation des femmes par l'amélioration de leur revenus. C'est une action qui s'impose face à la réduction drastique des ressources halieutiques qui risque de fragiliser les femmes dans le secteur de la pêche. Pour sa réplicabilité, il est nécessaire de toujours partir des besoins des acteurs concernés, de privilégier la participation inclusive et de s'assurer que les bénéficiaires vont en tirer des bénéfices car au finish, seule la rentabilité de l'action garantit sa pérennité.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: