Reboisement d’acacia senegalensis

June 29, 2017

Burkina Faso Placeholder
Burkina Faso

Reboisement d'acacia senegalensis

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Groupement des Femmes de Darkoye, province de l'Oudalan, Sahel Burkina Faso

Pays: Burkina Faso

Année de fondation: 2006

Type d'organisation:  Association ou organisation féminine / Groupe ou organisation autochtone

Description

La solution de reboistement d'arbre utilitaire, à savoir l'acaciia senegalensis, par des femmes autochtones du Sahel au Burkina, est une innovation car en géneral, le reboisement et l'entretien des forêts se fait par les hommes. Dans les traditions, c'est un arbre qui pousse naturellement. En réfléchissant, les femmes autochtones de Darkoye ont eu l'initiative de constituer une petite forêt ou verger d'acacias pour contribuer à la lutte contre la désertification, déforestation, effets du changement climatique, mais générer des revenus par la production et vente de gomme arabique.

L'acacia contribue à l'alimentation du bétail, et la gomme est utilisée dans la médecine traditionelle, ce qui perpétue l'activité de ceuillette menée par les femmes et les enfants. Ils la consomment également quand elle fraîche.

Élément de la nature

Forêts / Terres arides

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Intégration dans les secteurs / Accès et partage des avantages / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Sécurité alimentaire / Réduction des risques de catastrophes / Paix et sécurité / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

Les femmes ont fait le reboisement des acacias senegalensis en 2006, ils sont devenues une forêt ou verger qui produit chaque année au moin 100 kg de gomme arabique ; ainsi, elles ont contribué à la conservation des forêts, à la préservation de la biodiversité. Elles assurent une gestion durable des ressources naturelles.

Impacts sur le développement durable

L'impact de l'action sur le developpement durable est palpable puisque la forêt et ou verger existe, géré par les femmes. Il nourrit les animaux, les feuilles et la gomme sont utilisés pour les soins.

La gomme permet l'autonomisation des femmes. Ce sont des arbres du milieux, donc resistants aux aléas climatiques, dont l'utilisation est maitrisé par les communautés autochtones, en particulier les femmes depuis très longtemps. L'initative constitue donc un très bon exemple d'activité réussie pour un developpement durable local integré.

Évolutivité

L'action pourrait etre capitalisée et repliquée à d'autres endroits du Sahel car il y a un grand besoin de regénération des arbres et de la végétation dans cette partie du pays, et cela pourraient aider d'autres groupement de femmes qui vont s'autonomiser et anéantir la misère et pauvreté qu'elles vivent.

De plus en plus, les animaux manquent de nourriture ; la gomme arabique se vend au niveau local, national et international.

Il faudrait donc que les partenaires financiers et étatiques appuyent les organisations locales et nationales pour démultiplier de telles initiatives.

Réplicabilité

La replicabilité de cette initiative est aussi valable dans d'autres pays ayant les mêmes carastéristique climatiques et géograhiques que le Sahel Burkinabé. En géneral, c'est surtout en Afrique subsaharienne que l'on rencontre des zones géographiques similaires et le mode de vie des populations à majorité pasrotales a beaucoup de similitudes, de pratiques culturelles, de gestion des ressources naturelles, et des produits utilitaires issus des arbres, et autres.

La démultiplication d'une telle initiative contribuera au développement durable de ces pays en valorisant bien sêr ces arbres et leur produits. La gomme arabique pourrait être un éème or après le coton.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: