Sylviculture associée au maraîchage et la valorisation de la biodiversité

June 29, 2017

Togo Placeholder
Togo

Sylviculture associée au maraîchage et la valorisation de la biodiversité

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: Association des Pépiniéristes et Planteurs de Tône-Ouest (SONGOU-MAN)

Pays: Togo

Année de fondation: 2002

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire / Statut juridique sans but lucratif reconnu

Description

Chaque année, les pépiniéristes produisent les jeunes plants pour le reboisement communautaire et familial mais aussi l'enrichissement des forêts villageoises à réhabiliter, les sites naturels non cultivés à mettre en défens. L'innovation c'est que les plantations communautaires sont clôturés et les puits creusés à l'intérieur permettant ainsi l'arrosage des arbres et leur protection contre les bêtes mais aussi le maraîchage pour améliorer les revenus des bénéficiaires dans l'immédiat. C'est aussi une occasion de former en agriculture durable. La valorisation des arbres et forêts (apiculture, pharmacopée, production du beurre et de moutarde) vise à inciter les citoyens à plus de protection de ressources naturelles pour leur intérêt. Avant, il n'y avait pas de protection des plantations ni d'eau pour le maraîchage, ni même la valorisation des arbres pour motiver les planteurs.

Élément de la nature

Forêts / Montagnes / Terres humides / Rivières / Prairies / Terres arides / Faune

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Accès et partage des avantages / Prévention de la pollution, nettoyages / Sensibilisation et éducation / Défense des droits à la terre et à l’eau

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Sécurité de l’eau / Réduction des risques de catastrophes / Paix et sécurité / Santé / Énergie renouvelable / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

Avec 305 pépiniéristes formés dont 150 femmes, 86 000 arbres plantés, 154 hectares reboisés dont 70 communautaires, 50 hectares de forêts villageoises réhabilitées et 15 hectares de flancs de collines mis en défens, on peut dire que la machine est en marche. Plus de 2000 ans ont adopté l'agroforesterie et de plus en plus d'organisations effectuent des visites d'échanges pour la réplication (2 ONGs locales et 3 ONGs internationales). Les feux de végétations sont abandonnés dans 70% de notre zone d'action. Nous avons conservé dans notre jardin botanique (arboretum) 48 espèces végétales à vertus thérapeutique et alimentaire de notre région.

Impacts sur le développement durable

L'adoption de l'agriculture durable notamment l'agroforeterie, la valorisation de la biodiversité et le l'aménagement des berges des bas-fonds et des rivières par le reboisement ne peuvent qu'impacter positivement le développement durable.

Évolutivité

Sécuriser les berges des rivières et des bas-fonds pour pérenniser les ressources en eau en promouvant le maraîchage est un impératif pour tout notre pays et l'Afrique subsaharienne, menacés ces dernières années par les fléaux tels que les inondations, l'érosion des sols dus à la disparition du couvert végétal mais aussi l'extrême pauvreté en milieu rural. C'est pourquoi nous avons reçu 2 organisations non gouvernementales locales et 3 organisations internationales pour les échanges concernant notre stratégie. Nous avons été sollicités 15 fois pour le consulting et nous pensons qu'à cette façon, il faut ajouter la mise sur pied des plate formes avec les autres organisation pour porter des projets régionaux ou continentaux pour étendre l'initiative.

Réplicabilité

Toute l'Afrique subsaharienne connaît les mêmes difficultés environnementales et socio-économiques qui ont sous-tendu notre initiative à quelques différences près, il faut donc répliquer l'initiative à travers des projets-programmes à l'échelle nationale, régionale et continentale. Nous pouvons exploiter les réseaux nationaux, internationaux pour porter les projets-programmes visant à répliquer l'initiative.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: