Le DINA, un outil de Développement Durable

June 30, 2017

Madagascar Placeholder
Madagascar

Le DINA, un outil de Développement Durable

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Pays: Madagascar

Année de fondation: 2008

Type d'organisation:  Association ou organisation communautaire

Description

Le Dina est un type de convention collective typiquement malgache défini comme étant un ensemble de règles coutumières d’organisation de la société conçus de l‘émanation d’une réelle volonté populaire, et donc institué par ceux-là même qui en avaient ressenti le besoin.

Face aux fortes pressions sur les ressources naturelles entraînant des perturbations sur le plan économique, écologique et social du terroir, Miarina a décidé d'utiliser le DINA dans la gouvernance, la conservation et la gestion durable de ces ressources.

Concernant la forêt de Tapia, le DINA instauré sous l'initiative de Miarina interdit entre-autres la coupe et le déracinement, le charbonnage et les brûlages, l'aménagement agricole ou la mise en place d'infrastructures. Il édicte également l'enlèvement des espèces envahissantes dont les pins et les eucalyptus. Par ailleurs, la restauration de 2 pieds de Tapia par ménage tous les ans est obligatoire.

Le DINA sanctionne également l'utilisation des mailles de filet inférieur à 4 cm, le capture des poissons de moins de 7 cm, la pêche pendant la période de ponte et dans les zones de fraie dans l'objectif d'une gestion durable des lacs.

La violation des règles entraîne l’application du « VONODINA » qui consiste en des réparations pécuniaires ou autres natures telles que prévues dans le « DINA ».

Élément de la nature

Forêts / Montagnes / Rivières / Faune

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Espèces envahissantes / Sensibilisation et éducation / Défense des droits à la terre et à l’eau

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Sécurité de l’eau

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

        

Impacts environnementaux

Les principaux effets et impacts environnementaux constatés se présentent comme suit :
- Aucun défrichement sur la forêt depuis le transfert de responsabilité de gestion en 2007 ;
- Enlèvement des espèces envahissantes ;
- Augmentation de la densité du tapia (enrichissement par au moins 8 000 plants par an) ;
- Maintien de la séquestration de carbone, dont 22 400 tonnes séquestrées annuellement par la forêt Tapia (suite à une étude effectuée par l’Etablissement des Sciences Agronomiques) ;
- Diminution de l’émission des gaz à effets de serre grâce à la diminution des feux de brousse ;
- Diminution du phénomène de tarissement des sources.

Impacts sur le développement durable

Sur le plan écologique :
- La forêt de TAPIA joue un rôle fondamental de protection contre l’érosion et contribue à l’infiltration de l’eau souterraine favorisant le maintien de l'écosystème dans le terroir.

Sur le plan social :
- L'utilisation du DINA a renforcé la sécurité au niveau de la Commune ;
- Les recettes issues des "Vonodina" ont permis de construire des infrastructures sociaux.

Sur le plan économique :
- L'existence du DINA a d'une manière obligé les destructeurs à travailler ;
- L'initiative a favorisé l'accès à l’emploi pour chaque catégorie sociale et l'amélioration des revenus des ménages.

Évolutivité

DJOWAMON a permis de fédérer les actions des acteurs à tous les niveaux : communautés locales, dignitaires, chefs traditionnels, têtes couronnées, élus locaux, administrations, etc. A travers ce programme, les efforts de conservation menés par les peuples autochtones sont reconnus et valorisés et ces efforts permettent de conserver la biodiversité.

Réplicabilité

Le Dina est une meilleure façon de renouer l’efficacité de l’organisation de la vie en société, la méthode la plus démocratique de responsabiliser la population, et plus particulièrement pour mieux gérer les ressources naturelles.
Le DINA n'est pas en contradiction avec les lois et règlements en vigueur ; par contre, il les complète sans en aucun cas les abroger. De ce fait, le DINA peut être reproduit dans les autres localités, car il ne possède pas de caractère figée ou indiscutable. Ainsi, chaque communauté peut facilement élaborer et mettre en place son propre DINA compte tenu de ses spécificités, ses attentes, ses cultures, le domaine d'application et les réalités auxquelles elle fait face.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: