Rénovation des parcelles caféières et mise en place d’agrosystèmes diversifiés

June 30, 2017

Haiti Placeholder
Haiti

Rénovation des parcelles caféières et mise en place d’agrosystèmes diversifiés

A propos de l'organisation chargée de la mise en oeuvre: 

Nom: RECOCARNO (Réseau des Coopératives Caféières de la Région Nord)

Pays: Haiti

Année de fondation: 1997

Type d'organisation:  Activité coopérative

Description

Récocarno accompagne les producteurs de ses coopératives à régénérer leurs parcelles de café tout en vulgarisant un système de culture diversifié sécurisant leurs revenus. Pour cela, le réseau facilite l’accès des coopératives à des semences de café sélectionnées et des espèces vivrières et forestières rentrant dans la diète alimentaire des producteurs et à forte valeur marchande.

Récocarno réalise des jardins modèles au niveau des 8 coopératives utilisés pour montrer et enseigner de nouvelles techniques permettant d’augmenter la productivité des parcelles. Les plantations sont réalisées en localisant chaque espèce suivant ses besoins en lumière et en nutriment, sa contribution à la protection du sol et son apport à la fertilité globale. Les pratiques de taille, de régénération et de contrôle couvert sont raisonnées de façon à permettre à la parcelle de garder un niveau de production acceptable d’année en année. Des parasitoïdes et pesticides naturels sont appliqués pour le contrôle des ennemis des cultures. Des fosses à compost sont installés afin d’augmenter la fertilité des sols. Enfin des structures de conservation des sols (canaux de contours, haie vives) sont mises en place pour lutter contre l’érosion.

Élément de la nature

Forêts / Montagnes

Tipo de Acción

Protection / Restauration / Utilisation durable / Sensibilisation et éducation

Elemento de Desarrollo Sostenible

Emplois et moyens de subsistance / Sécurité alimentaire / Réduction des risques de catastrophes / Action climatique

Objectifs de développement durable mis en oeuvre

          

Impacts environnementaux

Haïti a une couverture boisée estimée aujourd’hui à moins de 2% du territoire et beaucoup de ans continuent à couper du bois pour produire du charbon ou dégager de nouvelles surfaces pour l’exploitation de cultures vivrières. La culture du café, qui apprécie l’ombrage et les températures modérées, est un moyen de conserver les espaces boisés. La disponibilité des plantules de café et d’arbres de couverture dans la coopérative et l’enthousiasme des producteurs pour planter le café dans le cadre de la relance de cette culture sont des facteurs importants pour garantir le reboisement et l’amélioration du milieu environnemental. Le café cultivé en systèmes agro forestiers et en association avec d’autres cultures de rente (densité contrôlée sur courbes de niveau avec haies vives ou bandes enherbées et sous couvert végétal) augmente la biodiversité et contribue très fortement à la protection des sols (lutte contre l'érosion) et la sauvegarde de l’intégrité environnementale.

Impacts sur le développement durable

En vulgarisant des agro-systèmes où le café est cultivé en association avec des cultures vivrières, cette activité permet de conforter la sécurité alimentaire des petits producteurs et de leurs famille. De plus, la régénération des parcelles de café vise à permettre d’augmenter leur production, et donc de maintenir le café, pourvoyeur d’emplois et de revenus dans la zone. Enfin, le café est cultivé sous couvert boisé en association avec des arbres fruitiers et essences forestières. Ces cultures pérennes permettent de lutter contre l’érosion des sols et de retenir l’eau en cas de forte pluie, limitant ainsi les risques d'innondations, coulées de boues, etc. Et les arbres contribuent à stocker le carbone de l'air, élément de lutte contre le réchauffement climatique.

Évolutivité

L’action pourrait être étendue à l’échelle nationale car partout en Haïti, le café souffre du même problème : des plantations vieillissantes, peu productives, et des producteurs tentés de les arracher pour les remplacer par des cultures vivrières pour garantir la sécurité alimentaire. Pour permettre l'évolutivité de l'initiative, Récocarno a choisi de réaliser des jardins de démonstration et de dispenser des formations sur site à des producteurs choisis pour leur capacité à démultiplier les formations (producteurs modèles ou référents dans leurs sones, éduqués, etc.). Pour faire évoluer cette initiative à l'échelle nationale, il faudrait sélectionner des producteurs d'autres coopératives caféières pour venir visiter les parcelles de démonstrations faites par Récocarno et suivre ces formations afin de les répliquer ailleurs. Ce système d'échange est déjà pratiqué au sein de Récocarno où chaque coopérative réalise régulièrement une visite dans une autre coopérative du réseau.

Réplicabilité

L'initiative telle qu'elle a été conçue est réplicable dans d'autre région ou d'autres pays. De même, il faudrait pour cela reproduire les jardins de démonstration ailleurs et former quelques cadres techniques. Des échanges ont déjà eu lieu entre des membres du Récocarno et des coopératives de Cuba et de République Dominicaine. De plus, Récocarno a réalisé des documents de capitalisation sur les enseignements, réussites et échecs de cette initiative qu'il peut partager.

Partagez cette solution:

 


 

Equator Blog

About Equator Initiative 

Contact Us

Follow Us: