ASSOCIATION EBYENG EDZUAMENIENE (A2E)

Gabon Placeholder
Gabon

Name: ASSOCIATION EBYENG EDZUAMENIENE (A2E)
Country: Gabon
Year of establishment: 2005
Type of organization: Community-based association or organization, Legally recognized non-profit status, Community business or cooperative , Women’s association or organization, Indigenous peoples’ group or organization

Share this solution:

ASSOCIATION EBYENG EDZUAMENIENE (A2E)

Gabon Placeholder
Gabon

Name: ASSOCIATION EBYENG EDZUAMENIENE (A2E)
Country: Gabón
Year of establishment:
Type of organization: Community-based association or organization, Legally recognized non-profit status, Community business or cooperative , Women’s association or organization, Indigenous peoples’ group or organization

Share this solution:

Description

L’association communautaire A2E, située à 18 Kms de Makokou, est fortement impliquée dans divers secteurs de la conservation/gestion durables des ressources forestières et agroforestières, d’une part, et d’autre part, dans les activités génératrices de revenus, de développement de chaines de valeurs basées sur les Produits Forestiers Non-Ligneux, et l’accompagnement des autres acteurs engagés dans des œuvres similaires.L’A2E a été fortement impliquée dans le projet TRIDOM (2008-2015). Ce projet financé par le FEM à la hauteur de 10 millions USD avait pour objectif d’assurer la conservation de la biodiversité d’importance mondiale que renferme le Bassin du Congo. L’A2E a participé aux activités de Lutte anti-braconnage et aux campagnes de sensibilisation sur la problématique du braconnage transfrontalier.

L’A2E a bénéficié de l’appui technique et financière de la FAO (2015-2017) en vue de développer des chaines de valeurs durables d’apiculture, tout en privilégiant la conservation de sa forêt communautaire (planting, et reboisement). La FAO a favorisé l’augmentation de l’efficacité des chaînes de valeur agricoles et permis le transfert des technologies en matière de construction de ruchers, techniques de pré et post collecte du miel, cire et propolis, conditionnement et stockage et valorisation, d’une part, et d’autre part, d’adoption des bonnes pratiques en matière de collecte, de production et d’installation des ruches et de suivi/maintenance des colonies domestiquées.

L’A2E a bénéficié d’un autre appui d’environ 84 millions de FCFA du GEF (2020-2021) pour mettre en œuvre des projets communautaires de renforcement de la résilience des communautés locales. Les activités de l’A2E ont porté sur la Conservation de la Biodiversité, la Gestion durable des ressources naturelles, la Création des Activités durables (AGR) et la Création des Activités à portée sociale. L’A2E a notamment mené des activités de sensibilisation dans plusieurs villages sur la chasse durable et le conflit homme-éléphant. Au niveau des activités génératrices de revenus, l’A2E est venue en appui à Trois associations (03 millions fcfa chacune) pour monter des AGR. Sur le plan social, l’A2E a construit et équipé un dispensaire communautaire (30 millions de FCFA) et a érigé une pompe hydraulique villageoise (15 millions fcfa). Les travaux d’un Ecomusée (15 millions fcfa) sont en finition pour servir de tremplin à la promotion de la biodiversité et au développement des petits artisans.

Nature Element: Agricultural, Forests
Type of Action:
Sustainable Development Element: Jobs and livelihoods (SDG 1) , Food security (SDG 2) , Sustainable consumption and production (SDG 12) , Partnerships (SDG 17) 

Nature Element: Agricultural, Forests
Type of Action:
Sustainable Development Element: Jobs and livelihoods (SDG 1) , Food security (SDG 2) , Sustainable consumption and production (SDG 12) , Partnerships (SDG 17) 

Environmental Impacts

En se lançant dans l’Apiculture et ses produits dérivés, l’A2E a opté pour une activité alternative tout aussi génératrice de revenus et privilégiant la préservation d’une forêt communautaire naturelle de 1256 Ha comprenant des essences forestières rares et un vivier important de la faune et flore gabonaise. Elle représente une activité alternative aux habitudes villageoises de récolte de miel (abattage des arbres destruction des colonies d’abeilles par le feu), destructrices de l’environnement. L’apiculture permet donc de protéger plusieurs colonies d’abeilles, vectrices essentielles de la chaîne qui contribue à maintenir l'équilibre des écosystèmes. Elles jouent un rôle primordial dans les diverses phases de la vie de nombreuses espèces végétales et animales. Si les abeilles disparaissaient, des multitudes de plantes ne pourraient plus se reproduire et s'éteindraient. Leur absence engendrerait la perte de nombreuses espèces animales dont l'Homme se nourrit. De ce fait, les abeilles jouent un rôle essentiel dans notre écosystème, du fait de leur mission principale qu'est la pollinisation. Par ailleurs, les techniques utilisées se distinguent par l’usage de nouveaux matériaux à impact zéro pour les abeilles et l’environnement (fabrication des ruches avec du bois de récupération, cire naturelle, etc.) et les résidus de la ruche sont valorisés (bougie, crème corporelle et objets de décoration). L’A2E dispose d’une forêt communautaire, jamais exploitée, vierge et exclusivement consacrée à l’apiculture et aux activités de reboisement de plusieurs essences forestières, dont le couvert d’ensemble participe à capter les Gaz à Effet de Serre (GES).

Sustainable Development Impacts

Les activités de l’apiculture développée par l’A2E s’alignent sur les ODD 1, 2, 12 et 15. En effet, elles participent à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration de la nutrition des communautés rurales (ODD 1 et 2) et au –delà en établissant des modes de consommation et de production durables (ODD 12). Les mécanismes de production de miel mise en place par l’A2E accordent de l’intérêt sur la protection des abeilles vues leur importance écologique. Ainsi, cette activité contribue à la préservation et restauration des écosystèmes terrestres (ODD 15) autour et à l’intérieur du Parc National de l’Ivindo (Patrimoine Mondial de l’UNESCO, depuis Aout 2021).

RESILIENCE, ADAPTABILITY, AND SELF-SUFFICIENCY

Pour faire face à la résilience et l’adaptabilité en période de la COVID 19 notamment, l’A2E a su capter des ressources additionnelles (GEF-PNUD Gabon) qui ont permis de renforcer les capacités de production, de soutenir des nouveaux petits producteurs apicoles dans les villages mitoyens. Le contexte difficile relatif à la mobilité des hommes a inspiré A2E vers le développement d’un nouveau modèle économique (anticipation de la commande et mise en place d’une plateforme électronique de chalandise). Par ailleurs, pour résorber la recrudescence des situations de conflit homme-éléphant et pour coller aux nouvelles normes administratives (battues administratives), l’A2E a développé une solution innovante et durable de protection des plantations villageoises basée les capacités dissuasives des ruchers sur les éléphants.

REDUCED INEQUALITIES

L’A2E milite pour une approche de gouvernance inclusive et transparente, l’accès à l’information et la responsabilisation de tous et toutes. Dans le cadre la mise en œuvre des projets communautaires notamment, les groupes Associatifs du Département de l’Ivindo bénéficient d’une tribune libre pour décliner leurs projets. C’est ainsi que dans l’élan de donner de la résilience aux groupes communautaires face à la recrudescence de la Pandémie de COVID19, les Personnes Vivant avec un Handicap (PVH) les Peuples Autochtones (Pygmées) ou les Jeunes filles-mères (groupe vulnérable) ont reçu des financements respectifs avoisinant les 3 millions Fcfa pour développer des Activités Génératrices de Revenus (AGR), ce à titre gracieux. Cette approche est particulièrement appuyée et encouragée par les plus autorités politiques (Préfet du Département) qui préside toutes les rencontres à caractère inclusif. Les jeunes bénéficient d’appuis multiformes dans le cadre de nombreuses formations, soutenues par l’ONG Conservation Justice et le Ministère en charge des forêts ou dans le cadre du partenariat avec l’Université de DUKE (USA).

GENDER EQUALITY

Au sein de l’A2E, les femmes jouent un rôle primordial et occupent des postes importants. Dans son directoire composé de six membres, la vise présidence, la trésorerie et le poste de chargée de la communication sont occupés par les femmes. La gente féminine est également impliquée dans la chaines de production du miel, notamment lors du conditionnement et de la commercialisation du produit pasteurisé. Au sein même de l’organisation, le « groupe des femmes » constitue une force active et autonome par la déclinaison d’activités de pêche artisanale durable. En matière d’implication dans la préservation de l’environnement, les femmes dirigent les activités relatives au montage et à l’entretien des modules de plantules à la « Pépinière » de l’Association. En outre, l’A2E, à travers ses bénéfices et l’appui du GEF/PNUD, a financé d’un salon de coiffure dames à Makokou, au profit des Jeunes filles-Mères. Cette activité a permis à une classe sociale en situation vulnérable de devenir autonome et de désormais participer aux efforts de pérennisation d’un Fonds communautaire qui a pour objectifs de consolider financièrement les initiatives existantes et d’en soutenir des nouvelles.

Scalability

L’initiative de l’apiculture été étendues à tout le Département de l’Ivindo grâce aux appuis techniques et financiers des partenaires et aux effets multiplicateurs et ainsi qu’aux adhésions de plusieurs autres associations /groupements communautaires. En outre la commercialisation du produit de miel et leurs dérivés s’étend au-delà de sa zone d’influence et touche le marché national (Libreville).

Replicability

L’A2E partage son expérience dans l’ensemble du pays et accompagne les jeunes apiculteurs dans l’acquisition des innovations et méthodes durables de production de miel et ses dérivés et valorise l’éthique d’une dynamique communautaire soutenue par un système de regroupement en coopérative. Par le nombre croissant de ses partenariats, l’A2E a bénéficié d’un appui de l’ONG Conservation et Justice (Libreville) pour reproduire son initiative dans d’autres villages du Département de l’Ivindo.